Art de la Mosaïque

L’art de la mosaïque offre d’innombrables possibilités

Galets de verreVous pourrez choisir de recouvrir un objet de mosaïque pour lui donner une nouvelle apparence mais également créer vous-même un objet dans lequel vous incrusterez des éléments fabriqués (pâte de verre, émaux de briare, grès, brique) ou des substances naturelles prélevées dans la nature (galets, coquillages, pierres fines, ardoise, granits et marbres).

L’art de la mosaïque commence dès la coupe des tesselles

Quatre outils de base sont nécessaires pour couper les différents matériaux avec lesquels on fait de la mosaïque. La carrelette pour la découpe des carreaux de faïence, la pince à mosaïque sert à découper et rogner toutes les variétés de carreaux, la marteline pour le marbre et le coupe verre pour une coupe nette du miroir.

En dehors du travail spécifique de la coupe une multiplicité d’outils peuvent être utilisés selon les matériaux traités.

Le savoir-faire du mosaïste

Plusieurs techniques vous permettront de réaliser votre mosaïque : la méthode directe, sur filet et méthode indirecte sur papier. Cette assemblage d’éléments posés les uns à côté des autres dans l’épaisseur d’un mortier donne une image singulière.

Vous apprendrez à connaître les règles du mosaïste, si bien, que vous serez capable de les dépasser et ensuite d’inventer vos mosaïques.

Le processus de l’imagination se déclenche à partir d’un rien, aperçu fugitivement lors d’une promenade ou récupéré sur un trottoir.

Les tesselles de couleurs et les matières variés comme des vieilles assiettes, des bouts de carrelages, des chutes de miroirs, des galets et des coquillages, des morceaux de verre dépoli peuvent servir à la création. Vous serez étonné de voir combien les possibilités sont vastes.

 

La mosaïque est un art qui allie l’esthétique au fonctionnel, idéal pour la décoration de l’intérieur. Pour le mosaïste, tout est source d’idées.